consort

consort

consort [ kɔ̃sɔr ] n. m. et adj. m.
consors « complice » 1392; lat. consors « qui partage le sort »
1Au plur. Untel et consorts, et ceux qui agissent avec lui; et les gens de même espèce (souvent péj.).
Dr. Plaideurs ayant un intérêt commun à un procès (liticonsorts).
2 Adj. m. (1669 ) PRINCE CONSORT : époux d'une reine, quand il ne règne pas lui-même. — Par ext. Fam. Époux d'une femme qui a du pouvoir.

consort nom masculin et adjectif masculin (anglais consort) En droit constitutionnel britannique, mari ou femme d'un souverain régnant, dans sa capacité politique et sa participation aux prérogatives royales.

consort
n. m. et adj. m.
d1./d (Plur.) (Souvent péjor.) Ceux qui sont engagés avec qqn dans une affaire. Escrocs et consorts.
|| (Afr. subsah.) Et consorts: et tout ce qui va avec, et caetera. Des camisoles, pagnes et consorts.
d2./d adj. m. Prince consort: époux d'une reine, qui n'est pas roi lui-même.

⇒CONSORT, subst. et adj. masc.
A.— Gén. au plur. Consorts.
1. DR. ,,Plaideurs qui ont un intérêt commun dans un procès`` (BARR. 1974).
Rem. Ce sens est inconnu dans l'usage courant.
2. Usuel, loc. péj. ... et consorts (précédé d'un ou plusieurs noms propres de personnes). ... et les gens de même espèce. Synon. ... et compagnie. Les Chapelain et consorts (SAINTE-BEUVE, Port-Royal, t. 5, 1859, p. 326). Je hais la peinture de Bonnat et consorts, je hais ces mystifications du grand art (HUYSMANS, L'Art mod., 1883, p. 97).
Rem. 1. On rencontre ds la docum. des ex. où la loc. ... et consorts est précédé d'un nom commun de pers. (Venez) seul ou avec vos associés et consorts (GIRAUDOUX, La Folle de Chaillot, 1944, I, p. 90). 2. L'arch. consort « compère », est attesté au XIXe s. Offertoire en mémoire d'un consort (J. LAFORGUE, Poésies complètes, 1887, p. 99).
B.— [En appos. avec valeur d'adj.] Époux ou épouse non couronné(e) d'un souverain régnant. Prince consort; reine consort, reine-consort (Nouv. Lar. ill.).
Rem. Rare en dehors du syntagme prince consort.
P. métaph. (iron.). Époux d'une femme possédant une certaine puissance ou renommée, et en tout cas supérieure à la sienne. Ayant épousé la petite-fille de Victor Hugo, il s'appelle lui-même le « prince consort » (RENARD, Journal, 1902, p. 749) :
Ce cercleux [Swann] en rupture d'aristocratie, ne se doutait guère qu'il serait un jour le prince consort embourgeoisé de notre Odette nationale.
PROUST, Sodome et Gomorrhe, 1922, p. 894.
[Avec ell. du subst.] Un consort. Un prince consort.
Rem. 1. Ac. Compl. 1842, BESCH. 1845, Lar. 19e, Nouv. Lar. ill., Lar. 20e attestent comme vx et rare le subst. masc. consort. Terrain vague sur les confins de deux pays (cf. étymol. I, 2, b). 2. Qq. dict. (cf. GUÉRIN 1892) enregistrent le dér. (suff. ) consorté, adj. masc., vx. Employé en parlant de pêcheurs hivernant ensemble en Amérique du Nord.
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Ds Ac. 1894-1932; Ac. 1718-1878 ne traitent que le subst. masc. et l'enregistrent au pluriel. Étymol. et Hist. I. 1. Ca 1370 fém. consorte « compagne, épouse » (J. LEFEVRE, Lamentations Matheolus, I, 518 ds T.-L.) — fin XVIe s. (BRANTÔME, Des Dames, part. II (IX, 55) ds HUG.); 2. a) 1392 plur. consors « compagnon, comparses » (Denombrement du bailliage de Constentin, A.N. P. 304, f° 8 v°); b) 1606 plur. « ceux dont les terres se touchent » (NICOT); plus gén. 1635 « celui qui a un intérêt commun dans une affaire avec un autre » (MONET Abrégé). II. 1669 adj. qualifie l'époux ou l'épouse du souverain (en Angleterre) reine consort (CHAMBERLAYNE, Estat prés. d'Angl., I, p. 133 ds BONN., p. 36). I empr. au lat. consors, -ortis ayant déjà en lat. class. le sens de « celui qui possède conjointement quelque chose avec quelqu'un, celui ou ceux qui possèdent en commun ». II angl. consort attesté en ce sens par Murray en 1634 dans l'expr. queen-consort (BONN.) et qui est empr. au m. fr. consort, consorte (v. I, notamment au sens 1). Fréq. abs. littér. :45. Bbg. BARB. Loan-Words 1921, p. 139. — BONN. 1920, p. 36. — BOULAN 1934, p. 104.

consort [kɔ̃sɔʀ] n. et adj. m.
ÉTYM. 1392, consors « complice »; consorte « épouse », v. 1370; lat. consors « qui partage le sort (sors) ».
1 N. m. plur.Untel et consorts, et ceux qui agissent avec lui; et les gens de même espèce (souvent péj.).(1635). Dr. Plaideurs ayant un intérêt commun à un procès (liticonsorts).
1 Du même coup, MM. de Lommérie, Thénezay et consorts, sentiront qu'ils ont en face d'eux non un homme de paille, avec qui l'on ne se gêne pas, mais quelqu'un d'indépendant, et qui compte.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. V, XVIII, p. 140.
2 Adj. (1669). || Prince consort : époux d'une reine, quand il ne règne pas lui-même (opposé à régnant).
Par métaphore :
2 (…) ma mission n'était point en tout cas de devenir le prince consort d'un maigre champ héroïque (…)
Giraudoux, Simon le pathétique, p. 68.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Игры ⚽ Поможем написать курсовую

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Consort Fu — Grand Empress Dowager of China Reign 7 BC 2 BC Predecessor Empress Wang Zhengjun Successor Empress Dowager Bian Spouse Emperor Yuan of Han …   Wikipedia

  • consort — CONSÓRT, consorţi, s.m. (În sintagma) Prinţ consort = soţul unei regine încoronate ca suverană. – Din fr. consort, lat. consors, tis. Trimis de Joseph, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  consórt s. m., pl. consórţi Trimis de siveco, 10.08.2004. Sursa:… …   Dicționar Român

  • Consort — Con sort (k[o^]n s[^o]rt), n. [L. consore, sortis; con + sors lot, fate, share. See {Sort}.] 1. One who shares the lot of another; a companion; a partner; especially, a wife or husband. Milton. [1913 Webster] He single chose to live, and shunned… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Consort NT — Logo de Consort NT Création 1992 …   Wikipédia en Français

  • Consort — bezeichnet im Deutschen: Consort (Musik), in der Renaissancemusik ein Ensemble aus Musikinstrumenten Consort bezeichnet im Englischen: einen Ehegatten oder Gefährten in der Form queen consort oder z. B. prince consort den Titel des Ehepartners… …   Deutsch Wikipedia

  • CONSORT — is the name of the combined integrated library system shared by the CONSORT Colleges. The system runs on the Millennium software product developed by Innovative Interfaces, Inc. CONSORT has been a member of OhioLINK since 1996. External links*… …   Wikipedia

  • Consort —   [ kɔnsɔːt; englisch, wahrscheinlich von lateinisch consortium »Gemeinschaft«] das, (s)/ s, Bezeichnung für ein zumeist aus vier bis sechs Instrumentalisten bestehendes Kammermusikensemble in der englischen Musik des ausgehenden 16. und des 17.… …   Universal-Lexikon

  • Consort — Con*sort , v. t. 1. To unite or join, as in affection, harmony, company, marriage, etc.; to associate. [1913 Webster] He with his consorted Eve. Milton. [1913 Webster] For all that pleasing is to living ears Was there consorted in one harmony.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • consort — [n] associate, partner accompaniment, companion, concomitant, friend, husband, mate, spouse, wife; concept 423 Ant. antagonist, enemy, foe consort [v1] be friendly with; fraternize accompany, associate, attend, bear, befriend, bring, carry,… …   New thesaurus

  • consort — (n.) early 15c., partner, from M.Fr. consort colleague, partner, wife (14c., O.Fr. consorte), from L. consortem (nom. consors) partner, comrade; wife, brother, sister, lit. an adj., having the same lot, of the same fortune, from com with (see COM …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”